FAQ

1. Combien coûte Un an en France ?
2. Où vivent les élèves ?
3. Où mangent les élèves ?
4. Famille d'accueil
5. Retours en République tchèque et les vacances
6. Santé et assurance
7. Notations et bulletins scolaires
8. Manuels
9. Scolarité en RT (interrompre ou obtenir un plan individuel ?)

 

1. Combien coûte Un an en France ?

Les frais de séjour de l’élève tchèque en France sont pris en charge par la famille tchèque. L’Institut français de Prague ne peut octroyer aucune bourse pour co-financer ces séjours.

Voici le budget annuel (approximatif) :

  • frais d’internat (couchage et restauration) : 1500 à 2000 € pour l’année scolaire
  • accueil dans la famille française : environ 50 € par week-end (1600 € pour l'année scolaire)
  • assurance (maladie, rapatriement, accident et responsabilité civile) : environ 100 € pour l’année scolaire

Il faudra prévoir encore d’autres dépenses comme :

  • le transport (en début et à la fin de l’année scolaire et pendant les vacances scolaires – 4 fois dans l'année scolaire)
  • de l'argent de poche : environ 40 € par mois (400 € pour l'année scolaire)
  • des manuels scolaires (les élèves peuvent souvent bénéficier d’un prêt gratuit de manuels pour l’année scolaire)

Aides à la mobilité lycéenne :

Les familles tchèques qui se trouveraient en difficulté pour payer le séjour de leur enfant en France peuvent demander une aide financière au Conseil régional du lieu de résidence.

Les élèves de Prague peuvent demander une aide financière auprès de la fondation Nadační fond Cesta ke vzdělání.

Il existe également des ONG (organisations non gouvernementales) qui proposent des aides financières.

 

2. Où vivent les élèves ?

L’hébergement des élèves tchèques est assuré du lundi matin au vendredi après-midi à l’internat du lycée. Si les cours ont lieu le samedi, l’hébergement est assuré jusqu’au samedi matin.

Certains internats acceptent le retour des élèves le dimanche soir.

Les élèves sont logés dans des chambres de deux à quatre lits (internats garçons et internats filles).

Les familles tchèques prennent en charge la totalité des frais d’internat (couchage, restauration). Le montant annuel se situe entre 1500 et 2000 €. Le règlement se fait chaque trimestre sous forme de virement bancaire international (SEPA).

Pendant les week-ends, les élèves tchèques sont pris en charge par des familles d’accueil françaises.

 

3. Où mangent les élèves ?

Les élèves tchèques prennent les petits-déjeuners, les repas de midi ainsi que les repas du soir au réfectoire du lycée. Le coût de la restauration est inclus dans les frais d'internat (voir plus haut). Pendant les week-end, les élèves mangent avec leur famille d'accueil. Cela est l'occasion idéale de vivre une soirée conviviale en famille « à la française » et de goûter quelques spécialités régionales.   

                                

4. Famille d'accueil

La famille d'accueil reçoit l’élève tchèque en fin de chaque semaine (hors vacances scolaires) quand l’internat ferme.

Trouver des familles d’accueil relève de la compétence du lycée en France qui a accepté de recevoir des élèves tchèques pendant l’année scolaire. Souvent, il s’agit d’une famille pour toute l’année. Cependant, l’élève peut être reçu par plusieurs familles (une par trimestre, par exemple).

Les élèves tchèques reçoivent, avant leur départ en France, les coordonnées de la famille d’accueil. Il convient que les familles tchèque et française se mettent rapidement en relation.

Financements :

Le coût de la prise en charge par la famille d’accueil représente environ 50 € par weekend.

Les familles tchèque et française conviennent directement entre elles :

  • du montant exact pour la prise en charge de l’élève
  • des modalités de paiement (en espèces, par virement bancaire)
  • des échéances pour le paiement (une fois par semaine, tous les mois, une fois par trimestre)

 

5. Retours en République tchèque et vacances

Les élèves rentrent en République tchèque pendant les vacances scolaires. Il y a quatre grandes périodes de vacances:

  • Toussaint : 2 semaines
  • Noël : 2 semaines
  • Hiver : 2 semaines (février-mars)
  • Printemps : 2 semaines (avril-mai)

(Les dates des vacances de la Toussaint et de Noël sont les mêmes pour tous les élèves. Les dates pour les vacances d’hiver et de printemps varient en fonction des académies d’affectation - voir le calendrier scolaire 2019-2020).

Les élèves ne peuvent pas rester à l'internat, puisqu'il est fermé pendant toutes les vacances. Il est donc nécessaire que les familles tchèques prévoient les dates et les frais liés au transport au moins quatre fois dans l'année scolaire.

N.B.: Le calendrier scolaire en France est sensiblement moins souple que celui en République tchèque. La plupart des établissements scolaires exige des arrivées et des départs ponctuels, que ce soit pour les élèves français ou étrangers. C'est pouquoi nous vous envoyons le calandrier de l'année scolaire suffisamment en avance afin que vous puissiez organiser au mieux les déplacement de vos enfants.

 

6. Santé et assurance

Dans tous les lycées en France il existe une infirmerie où peut aller tout élève qui a un malaise. Le médecin scolaire intervient si l’état de santé de l’élève l’exige. Dans le cas d’une hospitalisation des élèves mineurs, une autorisation parentale pour une intervention chirurgicale sera exigée.

Avant leur départ en France, les élèves doivent fournir à l’Institut français de Prague une copie du contrat d’assurance voyage qui inclut obligatoirement les garanties suivantes :

  • frais médicaux et d’hospitalisation d’urgence
  • rapatriement sanitaire
  • accident et décès
  • responsabilité civile

Cette assurance doit couvrir impérativement toute la période de l’année scolaire en France.

Les élèves peuvent, s’ils le souhaitent, prendre une assurance supplémentaire (par exemple pour les bagages ou effets personnels).

 

7. Notations et bulletins scolaires

Les élèves tchèques sont notés au cours de l'année scolaire. Il n’y a pas de différence entre les élèves tchèques et les élèves français. Les élèves tchèques suivent la même scolarité que leurs camarades français et reçoivent trois bulletins scolaires, un pour chaque trimestre.

 

8. Manuels

La plupart des lycées en France mettent les manuels scolaires gratuitement à disposition des élèves (parfois moyennant une caution qui est restituée à l’élève à la fin de l’année scolaire). D’autres cas de figure sont également possibles : bourses aux livres, aides financières données par le Conseil régional (les élèves reçoivent une carte disposant d’un crédit pour pouvoir acheter les manuels scolaires).

 

9. Scolarité en RT (interrompre ou obtenir un plan individuel ?)

On peut distinguer deux cas de figure :

1. L’élève interrompt sa scolarité dans son lycée d’origine (il est radié de la liste des élèves de l’établissement pendant la durée de son séjour en France). S’il souhaite réintégrer sa classe tchèque d’origine il doit réussir les épreuves de remise à niveau. Il relève de la compétence du chef d’établissement de lister les disciplines dans lesquelles l’élève sera évalué. Vous trouverez toutes les informations complémentaires ici.  

2. L’élève suit un plan d’études individualisé et continue à être scolarisé dans son lycée tchèque d’origine (il n’est pas radié de la liste des élèves de l’établissement). Ainsi, il est scolarisé doublement : en France et en République tchèque. Un contrôle continu est demandé par son établissement d’origine et l’élève est évalué par ses professeurs tchèques en cours d’année (évaluation à distance) ou pendant les vacances scolaires. Dans ce cas-là également, c’est au chef d’établissement de lister les disciplines dans lesquelles l’élève sera évalué.